Trabucada – Lo diccionari de l’occitan de comunicason

Traduire en occitan.

(Translate into Occitan.)


Le Dictionnaire de l’Occitan de communication.

Le Dictionnaire de l’Occitan de communication s’adresse aux Occitans et à tous les curieux de la Langue d’Oc ou Provençal. Avec plus de 100.000 mots il aborde le vocabulaire de la langue moderne et permet la compréhension des textes récents et anciens. Il comporte également des éléments de phonétique et la conjugaison détaillée de 36 verbes de base.

Cet ouvrage présente pour la première fois depuis le Moyen-Âge une proposition concrète pour un occitan unifié et standardisé. S’il existe de nombreux lexiques et dictionnaires consacrés aux dialectes de l’Occitan : l’Auvergnat, le Gascon, le Gavot, le Languedocien, le Limousin et le Provençal, aucun dictionnaire n’était encore consacré à une version supra-dialectale de la langue. Le concept en avait pourtant été énoncé par Robert LAFONT dès le début des années 1970 dans son livre Clefs pour l’Occitanie : « Il faut, la communauté culturelle occitane étant de plus en plus vigoureusement ressentie, écrire des textes à large expansion, apprendre l’occitan aux jeunes gens qui ne veulent se rattacher à aucun dialecte, et n’en connaissent aucun. On travaille donc à la construction d’un occitan de référence, écrit et oral, qui emprunte surtout au languedocien ».


Lo Diccionari de l’Occitan de Comunicason.

Lo Diccionari de l’Occitan de Comunicason s’adreiça als Occitans e als nasejaires totes de la Lenga d’Òc o Provençal. Amb mai de 100.000 paraulas arramba lo vocabulari de la lenga modèrna e largueja la compreneson de tèstes recents e vièlhs. compòrta tanben d’elements de sonetica e la conjugason menudada de 36 vèrbes de sòla.

Aqueste obratge porgís tal primièr còp dempuèi l’Edat Mejana una prepausicion concreta ta un occitan asunat e estandardejat. Se eisistís ja un fum de leissics e diccionaris consagrats als dialèctes de l’Occitan : l’Auvernhat, lo Gascon, lo Gavòt, lo Lengadocian, lo Lemosin, lo Provençal, e la seguida, pas cap de diccionari èra pas consagrat encara a una revirada subre-dialectala de la lenga. Pasmens lo conceb n’èra estat enonçat per Robèrt LAFONT tre lo començament de las annadas 1970 dins lo seu libre « Clau ta Occitania » : « Cal, la comunautat colturala occitana essent de mai en mai ressentida garrudament, escríver de tèstes a larga espandida, aprene l’occitan als jovenets que se vòlon pas restacar a nat dialècte, e ne conéisson pas cap. S’òbra doncas al bastiment d’un occitan de referença, escrich e oral, que se manlèva d’en primièr al lengadocian ».